Les contres indications au jeûne

Maria Buchinger-Whihelmi, fille et collaboratrice du Dr Otto Buchinger lui a posé la question : « que dois-je répondre à tous ceux et celles qui veulent savoir ce que le jeûne peut guérir ?

Voilà ce qu’il répondit : « Demande-moi plutôt ce que le jeûne ne peut pas guérir !

ce ne sont que quelques maladies : tuberculose, hyperthyroïdie, cancer à un stade avancé. Dans tous les autres cas, et notamment en cas de maladies chroniques, le jeûne vaut la peine d’être essayé ! »

Cependant, il existe une liste basée sur les études et publications de différents experts :

- Affections coronaires avancées (ou uniquement en clinique spécialisée)
- Anorexie
- Artériosclérose cérébrale avancée
- Cachexie ou amaigrissement extrême
- Cancer et Maladies tumorales pendant la chimiothérapie (ou uniquement en clinique spécialisée)
- Décollement de la rétine (ou uniquement en clinique spécialisée)
- Diabète mellitus de type 1 (ou uniquement en clinique spécialisée)
- Grande faiblesse avec insuffisance émonctorielle
- Grossesse
- Hyperthyroïdie décompensée
- Malades épuisés, dévitalisés et grands sous-vitaux anergiques
- Maladie sous médication chimique lourde sur les conseils de votre médecin traitant et en restant en lien avec celui-ci
- Myopathie
- Néphropathies ou insuffisance hépatique ou rénale avancée
- Phobie du jeûne
- Psychose sous médication importante (ou uniquement en clinique spécialisée)
- Toxicomanie (ou uniquement en clinique spécialisée)
- Tuberculose pulmonaire
- Ulcère de l’estomac ou du duodénum (ou uniquement en clinique spécialisée)
- Avis contraire catégorique de votre médecin traitant



Retour

Coordonnées


Jeûner dans le Gers
Sylvie Rooryck

Lieu dit « Carraouet »
32230 MONLEZUN
tél mobile : 06 06 64 93 98

Réseaux sociaux

Contactez-nous.


Je confirme ne pas être un robot :-)